Genre et histoire de l’art, quelques titres – vol. 2

*Suite de la série de billets bibliographiques. Le vol. 1 est ici*

J’ai découvert assez tard dans mon cursus en histoire de l’art le texte de Nochlin de 1971, en première année de Master lors d’un cours d’historiographie. J’y ai véritablement adhéré et saisi toute la richesse de texte, l’année suivante quand j’en ai eu besoin pour mon mémoire. C’est vraiment là, en 2015 que j’ai lu « Pourquoi n’y a-t-il pas eu de grands artistes femmes ».

 

Romaine Brooks, « Peter (A Young English Girl) », 1923-1924, oil on canvas, Smithsonian American Art Museum, Gift of the artist, 1970.70 (c)

Continuer la lecture de « Genre et histoire de l’art, quelques titres – vol. 2 »

Genre et histoire de l’art, quelques titres – vol. 1

Pour un sujet qui est censé être « à la mode » un paradoxe est cependant à noter : de nombreuses publications sortent chaque année sur les femmes artistes, pourtant très peu d’entre elles satisferont pleinement les étudiant.e.s en histoire de l’art qui souhaitent se pencher plus sérieusement sur les questions des études de genre et de l’histoire de l’art, que ce soit dans le cadre d’un travail de recherche ou par simple curiosité. Le risque de se retrouver noyé.e dans la masse d’ouvrages destinés à un public non spécialiste est bien réel, puisque le sujet du genre, des femmes artistes, de l’art féministe, sont peu, voire jamais, abordés dans les cours de licence en histoire de l’art, toutes formations confondues. Or, on constate que de plus en plus de masterant.e.s  s’intéressent à ces questions mais doivent se former seul.e.s à ces thématiques, parfois sans avoir les armes nécessaires pour entreprendre des recherches efficaces et aboutir à un travail solide et de qualité.

Romaine Brooks, « Una, Lady Troubridge », 1924, huile sur toile, Smithsonian American Art Museum, Gift of the artist, 1966.49.6 (c) Smithsonian

Continuer la lecture de « Genre et histoire de l’art, quelques titres – vol. 1 »