L’École des Beaux-Arts : les femmes et leur histoire méritent mieux.

On peut à la fois trouver un livre scientifiquement à côté de la plaque ET rappeler que censurer ses passages sur #MeToo à l’École des Beaux-Arts de Paris est un abus de pouvoir. On peut trouver un livre mauvais car il invisibilise toute une partie de la recherche actuelle (et antérieure !) en histoire de l’art (pour les parties concernant le XIXe siècle et le début du XXe) ET apporter à son autrice un soutien face à une embrouille éditoriale qui veut imposer l’invisibilisation de #MeToo aux Beaux-Arts de Paris.

C’est en tout cas l’exercice d’équilibre que j’ai expérimenté en quelques mois depuis la sortie de ce livre jusqu’à son retrait temporaire des librairies, jusqu’à sa réédition tronquée.

Continuer la lecture de « L’École des Beaux-Arts : les femmes et leur histoire méritent mieux. »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search